Glossaire / Lexique

Action : n.f.
Centre de ce qui se passe dans l’histoire improvisée.

Arbitre : n.m. (match, catch)
Personnage central du jeu qui siffle des fautes et fait voter le public.

Aire de jeu : n.f.
Espace scènique délimitant le périmètre dans lequel les jouteurs jouent les “impros” (voir plus bas). En match, cet espace est appelé “Patinoire” (voir plus bas).

Balayage : n.m. (match)
Action par laquelle les assistant-arbitres ramassent les chaussons tombés dans la patinoire (lorsqu’on distribue des chaussons ou pantoufles au public). Cette action est commandée par le meuglement de l’arbitre qui crie: Balayage!

Banc ou Choré ou Tapée de patinoire: n.f.
Nom donné à l’étrange chorégraphie que les joueurs réalisent quand il n’y a rien d’autre à faire. Elle sert bien souvent aux jouteurs à rester en énergie et à… ne pas “débander” (celà n’a rien de sexuel comme dirait Agnès).

Barillet: n.m. (match)
Cylindre monté sur un axe, avec une ouverture pour passer la main à l’intérieur. Cet objet sert à l’arbitre pour mélanger ses thèmes. Ce dernier fait tourner le barillet pour mélanger, puis pioche ensuite un thème à l’intérieur. Il est conseillé de ne pas faire les deux en même temps.

Capitaine: n.m. (match)
C’est le référent de l’équipe auprès de l’arbitre.

Carton de vote: n.m.
Feuille cartonnée bicolore, distribuée au public à l’entrée du spectacle et avec laquelle il vote pour l’équipe ayant réalisé la meilleure prestation… et non pas son équipe favorite parce que son beau-frère joue dedans.

Catégorie: n.f.
Contrainte imposée à une improvisation. L’arbitre impose des catégories aux joueurs quand il veut tester leur culture générale. Une improvisation avec une catégorie est souvent suivie d’une longue série de catégories “libres”, qui signifie que l’arbitre est dépité du niveau de culture générale des joueurs.

Caucus: n.m.
Terme venant de l’anglais et désignant le temps de concertation donné aux équipes avant l’entrée en jeu. Le “s” à la fin doit être prononcé pour éviter toute équivoque ou insulte involontaire.

Coach: n.m. ou f. (match)
Personnage censé donner des idées pendant le caucus. Trés sensible aux aléas psychologiques de son équipe, il chouchoute, il cajole, bref on l’aime.

Coaching: n.m.
Substance imaginative sécrétée par le coach pendant le caucus. Certains coachs développent des techniques très rapides de coaching comme le T.V.T.B. (“T’y Vas, T’es Bon!”) ou encore le C.C.M. (Coaching à Choix Multiples). Le joueur traine son coaching pendant toute l’improvisation. Il pourra, à la fin, encenser ou maudire son entraîneur pour son bon ou son mauvais coaching.
Terme également utilisé parfois pour désigner les ateliers ou entrainements organisés hebdomadairement.

Comparée: adj. n.f.
Nature de l’improvisation. On dit “Une comparée”, ou on dit “En comparée…”. Contraire: Mixte (voir plus bas).

Comptage: n.m. (match)
Nom qui désigne l’action, initié par le meuglement de l’arbitre “On compte !” et, par laquelle les assistants arbitre comptent les cartons de vote, quand l’évidence ne transparaît pas du premier coup. Cet exercice très fastidieux est souvent perturbé par certains joueurs qui aiment à souffler n’importe quels chiffres à l’assistant quand celui ci passe à portée de chuchotement.

Dedans: adj.
Fait d’être dans le spectacle d’un point de vue psychologique. On dit Je suis pas dedans! pour signifier qu’on est aux fraises, ou qu’on a fait la fête la veille.

Double plan: n.m.
Dans une improvisation qui a deux niveaux de lecture. Ainsi on peut avoir en fond de patinoire le chercheur qui regarde dans son microscope, et en devant de patinoire les microbes. Cette pratique demande une très grande écoute pour éviter que les microbes et le chercheur ne se mélangent, provoquant immanquablement un cancer généralisé de l’improvisation.

Echauffement: n.m.
Moment, juste avant un spectacle, durant lequel les joueurs (et leur coach) s’échauffent physiquement, mentalement, se détendent ou se prépare à être disponibles, à écouter, construire, percuter… et s’entraînent aussi à faire autre chose que ce qu’ils savent déjà faire.

Echauffement “public”: n.m.
Moment, en début de spectacle, où les joueurs s’échauffent sur scène en présence du public. Ou comment les jouteurs viennent prendre la température…

Envoi: n.m. (match)
Action par laquelle un coach envoi un joueur dans le jeu. Certains envois sont judicieux, d’autres beaucoup moins. Ainsi, on parle d’envois recommandés ou non.

Etoile: n.f. (match)
Distinction que le joueur reçoit en fin de match, et qui le fait monter au septième ciel. On décerne en générale une 3ème (interprétation), une 2ème (construction) et enfin une 1ère étoile appelée parfois “étoile filante”. La personne distribuant les étoiles est appelée “L’étoileur” ou euse. Comme pour le vote, l’étoileur se doit d’oublier ses considérations personnelles telles que “ma soeur est dans l’équipe et elle a trop bien joué”.

Faute: n.f. (match)
Sanction qu’inflige l’arbitre à un joueur ou une équipe qui ne respecte pas le jeu. Il signifie la faute par une très belle chorégraphie, savament mise en scène sur un air de flutiot que l’on appelle “Gazou”. 3 fautes accumulées par une équipe donne un point à l’autre équipe.

Feuille de match: n.f. (match)
Document sur lequel sont consignés tous les faits et gestes des joueurs. Ces précieux renseignements sont transmis ensuite aux Services Secrets de l’impro.

Focus: n.m.
Détermine le centre de l’action et le point vers lequel tous les regards doivent converger. Pour les mêmes raisons que “caucus”, il est conseillé de bien prononcer le “s”.

Gazou: n. m. (match) (aussi appelé Kazoo ou Mirliton)
Petit instrument de musique dans lequel l’arbitre produit un son pour faire vibrer une petite membrane, et ce, non pas pour faire joli, mais pour signifier à un joueur qu’il est très mécontent après lui. L’arbitre n’est pas mélomane quand il est en colère.

Hymne: n. m. (match)
Chanson gaillarde que chante chaque équipe en début de match pour se faire valoir, et qui alimente le répertoire culturel du petit monde de l’improvisation.

Impro: n.f. abrv.
Abréviation de “Improvisation”. Terme générique pour estampiller tout ce qui “en fait partie”. Ainsi parle-t-on du Match d’impro, de l’impro, ou encore dit-on je fais de l’impro. Les plus prétentieux iront jusqu’à dire: je suis impro.

Joueur(se) ou Jouteur(se): n.m. ou f.
Energumène qui s’esbaudit de façon intempestive, dans des élucubrations puériles, sous l’oeil béat du spectateur.

Lead: n.m.
Mot venant de l’anglais qui définit le fait d’avoir le premier rôle dans l’improvisation. Ainsi dit-on ‘J’ai le lead’ ou ‘Elle a pris le lead’. Au cours d’une improvisation, le lead peut passer d’un jouteur à un autre.

Maillot ou Vareuse ou Chandail: n.m. ou f.
Pelisse bariolée aux couleurs de l’équipe dont les joueurs se parent afin de briller sous les projecteurs.
Le maillot comporte un numéro et parfois le nom du jouteur. Nos amis Québecquois disent “Chandail” pour désigner le maillot car il fait très froid au Québec.

M.C.: abrv. (Prononcer “èmessi”)
Abréviation de Maître de Cérémonie. Personnage guidant le public tout au long du spectacle, lui expliquant entre autres les catégories imposées par l’arbitre.

Mixte: adj ou n.f. (match)
Nature de l’improvisation. Définit le fait que les joueurs des deux équipes jouent ensemble. Contraire: Comparée (voir plus haut).

M.M.: abrv.
Abréviation de Maître de Musique. Personnage remplacant des musiciens, souvent caché derrière un ordinateur et une console de régie, garant de la qualité musicale du spectacle et complice du M.C.

Nominette: n.f. (match)
Bande de tissus sur laquelle est imprimé le nom du joueur et que celui-ci porte parfois en haut du dos, sur son maillot.

Numéro: n.m. (match)
Chiffre que le joueur porte dans le dos de son maillot, et par lequel on peut l’appeler.

Palet ou Rondelle: n.m. (match)
Rondelle de plastique dur que d’aucun font glisser sur de la glace en la poussant avec de grandes cuillères en bois, et que l’arbitre d’improvisation utilise pour tirer au sort laquelle des deux équipes aura la main lors des improvisations comparées. Ce palet a deux faces de couleurs différentes, car ça ne sert à rien de tirer au sort avec un palet dont les deux faces sont noires.

Palette: n.f.
Ce n’est en aucun cas la femme du palet, mais l’éventail de personnages qu’un joueur est capable d’interpréter.

Pantoufle: n.f. (match)
Accessoire parfois distribué à l’entrée du spectacle au public afin qu’il manifeste sa désaprobation envers l’avis, souvent de mauvaise foi, de l’arbitre. Nos amis Québecquois l’ont baptisée “caoutchouc”. La pantoufle doit être jetée dans l’aire de jeu ou la patinoire, et non directement sur l’arbitre ou les jouteurs… car celà fait très mal.

Passage ou Service: n.m.
Action par laquelle un joueur sort de la réserve pour intervenir dans l’improvisation, et y retourne aussitôt. On reconnaît un mauvais passage par le fait qu’il aurait mieux valu le faire uniquement de la réserve à la réserve, sans passer par l’improvisation. Le jouteur qui “monte” uniquement pour faire un bon mot, ou montrer son joli minoi mais n’apportera rien à l’histoire, sera souvent sanctionné d’une faute de cabotinage par l’arbitre.

Patinoire: n.f. (match)
Nom donné à l’espace de jeu délimité par une aprroi souvent blanche recouverte d’une “bande” rouge. La patinoire, bien qu’étant sans glace peut être malgré tout très “casse-gueule”. La patinoire est parfois remplacée par des cubes en bois ou une délimitation au sol de l’aire de jeu.

Pénalité: n.f. (match)
Equivalent de la faute. Une équipe totalisant 3 fautes donne automatiquement un point à l’équipe adverse.

Période ou Mi-temps: n.f.
Temps défini durant lequel se déroule une partie du match. Un match compte trois périodes de trente minutes. Même si parfois le temps paraît bien long, une période a toujours la même durée.

Pointeur: n.m. (match)
Se dit du joueur qui entre en fin d’improvisation, sort un gag, et ramasse le point. Le pointeur énerve prodigieusement le non-pointeur, même si ils sont dans la même équipe.

Réserve: n.f.
Nom donné à la partie de la patinoire qui est invisible au public (sous la hauteur de la bande) et qui permet au joueur de se mettre hors jeu. On y trouve parfois de drôles d’oiseaux qui attendent la première occasion pour prendre leur envol. Il s’agit également de la couche de l’arbitre pendant les improvisations. Les joueurs auront donc soin de ne pas marcher sur l’arbitre qui a horreur d’être réveillé brutalement pendant sa sieste.
Lorsqu’il n’y a pas de patinoire, les jouteurs s’accroupissants sont dits “en réserve”.

Sifflet: n.m.
Petit objet métalique aux effet sonores stridents qui permet à l’arbitre de siffler les débuts et fins d’impro.

Supplémentaire: adj. (match)
Se dit d’une improvisation quand celle-ci se joue au delà du temps règlementaire. Dans ce cas, c’est sur cette improvisation que se joue le match, puisqu’elle déterminera l’équipe gagnante. Le spectacteur habitué sait qu’en votant pour l’égalisation des scores en fin de match, il aura du rab. Malin le spectateur.

Thème: n.m.
Fiche cartonnée que l’arbitre sort du barillet (ou de sa poche), et sur laquelle sont inscrits la nature, le titre, le nombre de joueurs, la catégorie et la durée de l’improvisation. L’énoncé du thème laissant souvent le joueur dubitatif pousse celui-ci à glisser dans l’oreille de son coéquipier: “C’est quoi le thème?…”

Tomate ou Structure: n.f.
Nom désignant une combinaison ou une forme de mise en scène préétablie avant le match par les joueurs. C’est de la triche! Ceci étant, à force d’utiliser des tomates, les joueurs finissent par s’en prendre, car la tomate préparée à l’avance est forcément moins fraîche que celle qui se cueille dans la patinoire.

Trappeur ou Balance: n.m.
Détermine une double action. Dans une improvisation, il peut y avoir deux actions en parallèle. Celles-ci doivent se jouer en alternance sans brouiller l’attention du public.

Vote: n.m.
Nom qui désigne l’action par laquelle le public choisit l’improvisation qu’il a préférée. Au signal de l’arbitre, les spectateurs lèvent ensemble leur carton de vote.

Zèbre: n.m. (match)
Petit nom charmant donné à l’arbitre, en raison de sa parure rayée noir et blanc.

 

Adapté du Glossaire de Jean Baptiste Chauvin – http://match.impro.free.fr